Résidence Eugénie Alméras
Voir toutes les actualités

Victoire Mangez, lauréate de la résidence d'artiste 2023

Une nouvelle résidente au musée 

Après plusieurs années de pause, le musée accueille une nouvelle artiste en résidence ! 

Pour cette édition 2023, le musée accueille l'artiste Victoire Mangez qui propose un projet collectif à partir d'oeuvres choisies de Jean-Jacques Henner. 

Victoire Mangez est diplômée des Beaux-arts de Paris en 2021. Tuiles usées, ornementations grotesques, fontaines spectaculaires sont autant de points de départ qui lui permettent de dérouler une pensée par jeux de rebonds et d’analogies. Victoire Mangez est lauréate du Prix Dauphine pour l’Art Contemporain (2023), elle est commissaire de l’exposition « Eaux d’artifice » au Palais des Beaux-arts de Paris (2021) et de « Olifant », au Château de Moyen, Lorraine (2017). Elle travaille également auprès de Ulla von Brandenburg depuis 2021.

Son exposition de fin de résidence sera présentée du 4 octobre au 11 décembre 2023. 

victoire mangez

Au sein de ma résidence au Musée Jean-Jacques Henner, je vais écrire des textes courts d’après les peintures présentes sur place, puis envoyer ces textes à des artistes afin qu’ils les reformulent à leur façon (selon leur technique de prédilection – peinture, photo, dessin, sculpture, tissage …) sans donner l’image de référence. Ainsi, à travers ces différentes correspondances, ma résidence prendra l’allure d’un jeu d’interprétations en rebonds. Ce travail aboutira, pour l’exposition de fin de résidence, à la présentation des textes accompagnés des peintures de référence et des nouvelles œuvres produites par mes contemporains.

 

Victoire Mangez

Et en 2024 ? 

Le musée aura la joie d'accueillir une nouvelle résidence dès le mois de janvier 2024 !

Margaux Laurens-Neel investira les lieux pour quatre mois et présentera son travail lors d'une exposition de fin de résidence au printemps 2024. 

Margaux Laurens-Neel, née à Deauville en 1997, est une artiste peintre, photographe et sculptrice franco-britannique. Elle vit et travaille entre Paris et Asnières sur Seine. Diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2021, son cursus est marqué par des rencontres successives, avec Joann Sfar, auteur de Bande dessinée, puis Eric Poitevin, photographe, et François-René Martin, historiographe et historien de l’art. Des expériences à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne puis à Berlin ont également enrichies son parcours. Son travail s’articule autour des représentations et des perceptions du corps nu de la femme, des formes d’expression du désir féminin et de nos relations symboliques au vêtement et à l’accessoire.

« Henner, le ruban, la braise », la promesse d’un travail autour des liens entre le peintre et ses modèles, des naïades mythologiques aux femmes bien réelles qui ont fréquenté son atelier. De ce qui se dessine sous la triple nomination d’artiste-muse-modèle. Sur les traces de l’esprit obsessionnel et désireux de Jean-Jacques Henner vers la réincarnation des grandes figures de son œuvre. Ensorceler le musée, faire revivre en chaire et en volume, ses visages, ses silhouettes… En parallèle d’une recherche sur l’héritage alsacien, celui des coiffes et des rubans, un vestiaire féminin hautement signifiant.

Margaux Laurens-Neel
Margaux Laurens Neel musée henner résidence
Une histoire d'amitié
15 novembre 2023 - 3 mars 2024
Nouvelle artiste en résidence

Margaux Laurens-Neel, nouvelle artiste en résidence au musée !